L'Homme Et Son Devenir Selon Le Vedanta par Rene Guenon

L'Homme Et Son Devenir Selon Le Vedanta

Titre de livre: L'Homme Et Son Devenir Selon Le Vedanta

Éditeur: Omnia Veritas Ltd

ISBN: 1911417649

Auteur: Rene Guenon


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Primary: L'Homme Et Son Devenir Selon Le Vedanta.pdf - 42,295 KB/Sec

Mirror [#1]: L'Homme Et Son Devenir Selon Le Vedanta.pdf - 48,577 KB/Sec

Mirror [#2]: L'Homme Et Son Devenir Selon Le Vedanta.pdf - 46,417 KB/Sec

Rene Guenon avec L'Homme Et Son Devenir Selon Le Vedanta

Livres connexes

Le Vêdânta, contrairement aux opinions qui ont cours le plus généralement parmi les orientalistes, n'est ni une philosophie, ni une religion, ni quelque chose qui participe plus ou moins de l'une et de l'autre. C'est une erreur des plus graves que de vouloir considérer cette doctrine sous de tels aspects, et c'est se condamner d'avance à n'y rien comprendre ; c'est là, en effet, se montrer complètement étranger à la vraie nature de la pensée orientale, dont les modes sont tout autres que ceux de la pensée occidentale et ne se laissent pas enfermer dans les mêmes cadres. Nous avons déjà expliqué dans un précédent ouvrage que la religion, si l'on veut garder à ce mot son sens propre, est chose tout occidentale ; on ne peut appliquer le même terme à des doctrines orientales sans en étendre abusivement la signification, à tel point qu'il devient alors tout à fait impossible d'en donner une définition tant soit peu précise. Quant à la philosophie, elle représente aussi un point de vue exclusivement occidental, et d'ailleurs beaucoup plus extérieur que le point de vue religieux, donc plus éloigné encore de ce dont il s'agit présentement ; c'est, comme nous le disions plus haut, un genre de connaissance essentiellement « profane », même quand il n'est pas purement illusoire, et, surtout quand nous considérons ce qu'est la philosophie dans les temps modernes, nous ne pouvons nous empêcher de penser que son absence dans une civilisation n'a rien de particulièrement regrettable.